top of page
Rechercher

5 moyens d'aider votre adolescent stressé par un examen

Le stress des examens peut toucher n'importe quel étudiant. Qu'il s'agisse d'un élève brillant, premier de sa classe, d'une personne qui se débrouille sans trop se soucier de ses notes ou d'un élève qui a du mal à suivre : tous les types d'étudiants peuvent ressentir du stress à l'approche d'un examen


En tant que parent, le fait de voir votre enfant stressé peut vous perturber. Vous pouvez avoir du mal à comprendre ses inquiétudes ou être vous-même inquiet si vous remarquez des changements dans son comportement. Il se peut aussi que vous n'ayez pas remarqué qu'il soit stressé jusqu'à ce qu'il vous en parle ou qu'un enseignant vous en fasse part.


Nous allons vous proposer différents conseils donnés par Annie Wylie de ReachOut, la principale organisation australienne de santé mentale en ligne pour les jeunes et leurs parents, pour savoir ce que vous pouvez faire si votre adolescent ressent le stress à l'approche de l'examen.



Qu'est-ce que le stress ?


Avant de pouvoir vous aider, il est important de comprendre ce qu'est le stress.


Le stress est une réaction normale du corps face à des situations difficiles ou potentiellement dangereuses, il réagit de manière à nous protéger. Des hormones comme l'adrénaline sont libérées, ce qui accélère notre rythme cardiaque et respiratoire, nos muscles se contractent et notre concentration s'intensifie.


En ce qui concerne le stress lié aux études et aux examens, un peu de stress peut en fait être bénéfique.


"Jusqu'à un certain niveau, le stress peut être plutôt bon", explique Annie. "Il augmente votre productivité, il vous donne envie d'atteindre des objectifs et il vous donne de l'adrénaline et de l'énergie pour faire bouger les choses. Mais ensuite, le stress atteint un point de non-retour après lequel il devient compliqué d'être productif."


Les situations que les gens trouvent stressantes peuvent varier énormément : certaines personnes trouvent stressante la pression exercée pour obtenir de bons résultats au travail ou dans les études, d'autres trouvent les interactions sociales stressantes, et d'autres encore sont stressés par ce qu'ils vont devoir préparer pour le dîner. Tout comme chaque personne est unique, les situations qui nous rendent stressé le sont aussi. Il n'est jamais réellement mauvais d'être stressé par quelque chose, mais il est important de soulager le stress s'il est permanent ou s'il affecte la santé, l'efficacité ou le bonheur d'une personne.



Que faire si mon adolescent est stressé ?


Certains jeunes vous diront directement qu'ils sont stressés, tandis que d'autres peuvent garder les choses pour eux ou ne pas avoir la confiance nécessaire pour partager ce qu'ils ressentent.


Annie encourage les parents à surveiller les changements de comportement de leur adolescent qui pourraient indiquer qu'il est stressé.


"Vous pouvez remarquer certains éléments comme le fait qu'il ne dorme pas correctement, dit-elle, ou qu'il se couche beaucoup plus tard ou se lève plus tôt que d'habitude. S'ils se sentent généralement fatigués et disent qu'ils le sont tout le temps, cela peut être un signe de stress."


Annie note également que d'autres changements de routine, comme le fait de manger plus ou moins que d'habitude, de ne pas passer de temps avec ses amis ou de parler plus ou moins que d'habitude, peuvent être des signes que votre adolescent se sent stressé.


"Un signe très clair est qu'il n'aime plus les choses qu'il aimait auparavant", ajoute Annie. "Peut-être qu'il aimait beaucoup dessiner avant et que vous avez remarqué qu'il a complètement arrêté de le faire. Cela peut être un signe très clair que l'adolescent est stressé."


Si vous pensez que votre adolescent est stressé, il est important de faire quelque chose. L'action requise variera en fonction de chaque enfant et de chaque situation. Suivez ces six étapes pour aider votre adolescent à gérer son stress.





1. Débutez une conversation


Même si votre adolescent n'est généralement pas très bavard, il est important d'avoir des conversations régulières sur ce qu'il ressent et sur les différents aspects de sa vie.


"Tout n'a pas besoin d'être très sérieux", dit Annie. "Il s'agit simplement d'avoir un dialogue ouvert".


Demandez-leur s’ils pensent que les signes que vous avez observés peuvent les rendre stressés, et s'ils savent ce qui déclenche leur stress. S'ils peuvent identifier ce qui les stresse, demandez-leur de vous en parler, et montrez que vous les écoutez vraiment en ne les interrompant pas et en leur posant d'autres questions sur ce qu'ils ont dit. Même si vous ne pouvez pas résoudre le problème ensemble, le simple fait de pouvoir partager ses pensées peut aider votre adolescent à avancer avec moins de stress.


2. Faites en sorte qu'ils aient assez de temps de détente


Si une échéance imminente stresse votre enfant, il pourrait être tenté de se concentrer uniquement sur son travail sans faire de pauses. Mais le fait de prendre un peu de temps pour se détendre est bénéfique pour leur niveau de stress et pourrait même les rendre plus concentrés lorsqu'ils reprennent le travail.


"Veillez à ce que votre adolescent prenne des pauses tout en étudiant", déclare Annie.


Encouragez-le à intégrer des pauses dans son programme d'études pour passer du temps avec ses amis ou faire quelque chose qui lui plaît.


Annie suggère également de ne pas en rajouter en période de stress. "Accordez-leur du temps pour les tâches ménagères et les engagements familiaux non urgents, surtout pendant la période des examens."


3. Boire, manger et dormir


Il est difficile d'atteindre des objectifs de haut niveau, comme réussir le baccalauréat, lorsque des besoins fondamentaux comme la nutrition et le sommeil ne sont pas de qualité. Si votre adolescent néglige de prendre soin de lui afin de se concentrer uniquement sur ses études, il est temps pour vous, en tant que parent ou responsable, d'intervenir.


L'adolescence est le moment idéal pour apprendre aux jeunes que prendre soin d'eux en mangeant et en buvant sainement, en faisant de l'activité physique et en dormant suffisamment peut les aider à ne pas devenir trop stressés ou même malades.


Annie explique : "Un mode de vie sain et global renforce votre résilience. Des choses comme la nourriture, le sommeil et l'exercice - lorsque vous avez une bonne relation avec elles, ce sont des facteurs de protection. Ainsi, si quelque chose ne va pas dans la vie de votre adolescent, il est mieux placé pour l'affronter."



4. Réévaluez vos espérances


Le stress peut s'installer lorsque nos attentes, ou ce que nous pensons être les attentes des autres, ne correspondent pas à ce que nous sommes capables ou désireux de réaliser.


Annie conseille aux parents de réfléchir aux attentes qu'ils ont pour leur enfant et à la manière dont ils leur communiquent, et de demander à leur adolescent quelles sont ses propres attentes.


"Les parents peuvent se poser les questions suivantes : "Ai-je parlé à mon adolescent de mes attentes ?" et "Ai-je parlé à mon adolescent de ses attentes ?". Une fois que vous avez posé ces deux questions, demandez-vous si elles correspondent", explique Annie.



Certains parents peuvent découvrir que la source du stress de leur adolescent est qu'il s'est fixé des objectifs très élevées qu'il a du mal à satisfaire.


"Disons qu'il est très stressé, dit Annie, parce qu'il s'est fixé un objectif très élevés. Si vos attentes ne sont pas à la hauteur, c'est l'occasion de leur dire : "Ce n'est pas une fin en soi, je ne vais pas m'énerver si tu ne fais pas 100%".


D'autres parents peuvent se rendre compte que ce sont leurs propres attentes élevées vis-à-vis de leur enfant qui sont à l'origine du stress. Annie explique qu'il est important de travailler avec votre adolescent pour fixer des objectifs que vous jugez tous deux équitables.


"Si vous avez des attentes très élevées, que votre adolescent en est conscient et qu'il ne pense pas pouvoir les atteindre, il est très important d'en parler. Réfléchissez à la raison pour laquelle vous avez ces attentes et pourquoi il s'inquiète de ne pas réussir. Réfléchissez à la manière dont vous pourriez travailler avec votre adolescent pour que vos attentes soient identiques."


Se fixer des objectifs ambitieux mais réalisables est une compétence importante à acquérir pour les adolescents.


5. Demandez du support externe si nécessaire


"Le stress lié à l'examen peut être très grave, mais il peut aussi ne pas l'être", explique Annie.


Si vous pensez que le stress de votre adolescent est sérieux et commence à affecter sa santé ou son bien-être, ou si vous n'êtes pas sûr de la démarche à suivre, vous pouvez demander de l'aide à différents endroits.


Chez MAPP, nous proposons également des accompagnements personnalisés qui pourraient très certainement aider votre enfant à combattre son stress en apprenant à en connaître plus sur lui-même. Pour plus d'informations, consultez la section "Nos Accompagnements" du site internet.


Merci d'avoir lu,


L'équipe MAPP


15 vues0 commentaire

Comments


bottom of page